Archives

Tunisie : la BTK fait peau neuve

| Écrit par Samir Gharbi, Patrick Sandouly, Frédéric Lejeal,

Dans le cadre de sa reconversion en banque universelle, la Banque tuniso-koweïtienne de développement (BTKD) change de nom pour devenir Banque tuniso-koweïtienne (BTK). En plus des crédits à long terme, elle va, dès le premier trimestre 2007, élargir ses activités pour englober les autres crédits, l’épargne, les dépôts et les investissements. Cette nouvelle stratégie sera mise en uvre avec l’ouverture de sa première agence commerciale dans le nouveau quartier d’Ennasr (banlieue résidentielle de Tunis). « Notre volonté, déclare Ezzeddine Abdelghaffar, le directeur général de la BTK, est d’offrir aujourd’hui à notre clientèle ce qu’elle demande de plus à la banque de demain. » Le groupe de la BTK compte dix filiales organisées autour de deux pôles : un pôle financier regroupant l’intermédiation, le leasing et les fonds de placement, et un pôle immobilier et touristique, qui comprend notamment le centre commercial Tunis Center « Le Palmarium ». Cette reconversion est un prélude à la privatisation de la BTK. Les deux États actionnaires – la Tunisie et le Koweït (50/50) – envisagent de céder 60 % du capital. Mais aucun délai n’a été fixé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte