Transport aérien

Aérien : Ethiopian Airlines assoit sa dimension panafricaine avec des participations tous azimuts

Un Airbus A350 de la compagnie Ethiopian Airlines atterrit sur la piste tout juste refaite de l'aéroport d'Abuja, le 18 avril 2017. © Sunday Aghaeze/AP/SIPA

Chadian Airlines, Zambia Airways, Equatorial Guinea Airline... La compagnie éthiopienne, déjà premier transporteur aérien africain, multiplie les participations dans le capital de ses consœurs du continent. Son directeur général, Tewolde GebreMariam, ne cache pas son ambition d'en faire « une compagnie africaine ».

Tewolde GebreMariam, le directeur général de la compagnie publique éthiopienne Ethiopian Airlines, compte faire de son entreprise, déjà première de son secteur sur le continent, une « compagnie africaine ».

C’est dans cette optique qu’il a annoncé, mardi 21 août, des prises de participation dans les compagnies nationales de la Guinée et du Tchad, à hauteur de 49 %, et de 45 % dans Zambia Airways. Ethiopian Airlines a également créé et détient entièrement Mozambique Airlines, qui devrait commencer à voler « d’ici la fin de l’année », a promis Tewolde GebreMariam, qui annonce pour « bientôt » l’entrée en service de Guinea Airlines et pour le 1er octobre les premiers vols de Chadian Airlines.


>>> A LIRE – Tewolde GebreMariam : « L’Afrique va devenir le cœur de l’aviation mondiale »


Enfin, « à la demande du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, Ethiopian Airlines a pris en charge la gestion complète de la compagnie nationale de son pays », a annoncé le dirigeant éthiopien.

10,6 millions de passagers transportés en 2017-2018

Cette série d’annonces intervient alors que la compagnie septuagénaire a entamé depuis quelques mois un développement tous azimuts, aussi bien en Afrique que vers l’Europe et surtout vers la Chine. Selon son dirigeant cité par l’AFP, Ethiopian Airlines, premier transporteur aérien africain, a ainsi transporté 10,6 millions de passagers sur l’année budgétaire éthiopienne 2017-2018, qui a pris fin le 8 juillet.


>>> A LIRE : Chine : le grand bond en avant d’Ethiopian Airlines


La compagnie a en outre repris, le 18 juillet, ses vols vers l’Érythrée, dans le cadre de la réconciliation spectaculaire entre les deux voisins, en état de guerre depuis 1998. Dans la foulée, Tewolde GebreMariam avait annoncé son intention d’acquérir des parts dans Eritrean Airlines pour renforcer les liens commerciaux entre les deux pays.

Pour le directeur général d’Ethiopian Airlines, ces échanges de parts avec des partenaires africains contribuent à « promouvoir le panafricanisme », conformément aux objectifs de l’Union africaine (UA) de favoriser l’intégration continentale.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte