Immigration

Maroc – Espagne : une centaine de migrants franchissent la frontière à Ceuta

Des migrants célébrant la réussite de leur passage dans l'enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, le 22 août 2018. © REUTERS/Fabian Bimmer

Un peu plus d'une centaine de personnes ont franchi mercredi 22 août la haute clôture enserrant Ceuta, seule frontière terrestre entre l'Union européenne et l'Afrique avec celle de Melilla. Cela porte à 3 100 le nombre de migrants ayant pénétré en territoire espagnol par cette voie depuis le début de l'année.

Environ 115 migrants ont pénétré mercredi dans l’enclave espagnole de Ceuta (Sebta en arabe marocain) en escaladant la haute clôture frontalière avec le Maroc, blessant légèrement plusieurs agents, ont annoncé les autorités espagnoles. « Ils sont passés par dessus la clôture » de six mètres de haut et hérissée de barbelés qui entoure la ville, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la préfecture. Sept gardes-frontières espagnols ont été « légèrement » blessés suite à des brûlures d’acide et de chaux que leur ont lancé les migrants, a-t-il précisé.


>>> A LIRE – Expulsions collectives de migrants : l’Espagne condamnée pour ses pratiques à Melilla


« Tout mon soutien aux forces de l’ordre qui affrontent de manière exemplaire le défi migratoire, en particulier aux agents blessés aujourd’hui », a tweeté le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez.

Bonne chance à tous les amis qui sont derrière

Des images diffusées par le journal El Faro de Ceuta montrent de jeunes migrants africains fous de joie d’être parvenus à escalader la double clôture, certains agitant un drapeau espagnol ou européen. Plusieurs ont des blessures aux jambes et aux mains, les vêtements lacérés ou ensanglantés, selon ces images. « Bonne chance à tous les amis qui sont derrière » au Maroc, crie en français l’un d’entre eux.

Le 26 juillet dernier, plus de 600 migrants avaient franchi la frontière au même endroit. Ceuta présente, avec l’autre enclave espagnole de Melilla, la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec l’Afrique. Depuis le début de l’année, quelque 3 100 migrants sont entrés à Ceuta et Mellila, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ils viennent s’ajouter aux plus de 25 000 arrivés en Espagne par voie maritime, faisant du pays la première porte d’entrée de l’immigration clandestine en Europe, devant l’Italie et la Grèce.

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte