Sécurité

Algérie : deux enfants tués dans l’explosion d’une grenade artisanale

Un policier algérien en 2007. © AP/SIPA

Deux enfants ont été tués et quatre grièvement blessés dans l'explosion d'une grenade artisanale dans la commune d'Ahnif à l'est d'Alger, a indiqué dimanche le site du quotidien El Watan.

Selon les médias algériens, la grenade avait été placée par des islamistes armés pour retarder l’avancée des forces de sécurité qui les pourchassent dans des régions montagneuses.

« Une grenade artisanale a explosé samedi à proximité de six enfants qui jouaient (dans le village de) Tamezyavt » à Ahnif, à une centaine de km d’Alger, selon la protection civile, qui a fait état d’un mort et de cinq blessés.

Quatre blessés dans un état grave

Sur son site web, le quotidien francophone El Watan a affirmé dimanche qu’un des enfants blessés avait succombé, portant le bilan à deux morts et quatre blessés.

Les victimes ont entre 10 et 16 ans, et les deux enfants décédés avaient 10 et 12 ans, a précisé le journal. Les quatre blessés se trouvent dans un état grave et ont été transférés à l’hôpital de Tizi-Ouzou.

L’Algérie annonce régulièrement avoir tué des islamistes radicaux lors d’opérations qu’elle présente comme « antiterroristes ».

Les violences attribuées à des islamistes armés qui avaient ensanglanté l’Algérie durant les dix années de guerre civile (1992-2002) ont considérablement baissé mais des groupes restent actifs et s’en prennent généralement aux forces de sécurité.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte