Politique

L’Aquarius, avec 141 personnes à bord, reste au large de la Libye

L'Aquarius, lors de son escale technique à Marseille, août 2018. © Claude Paris/AP/SIPA

Le navire humanitaire Aquarius, de retour au large des côtes libyennes, a annoncé continuer sa mission après avoir récupéré un total de 141 personnes secourues vendredi au cours de deux opérations distinctes.

SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) précisent via Twitter, que leur bateau « reste dans la zone de recherche et de sauvetage, attentif à toute autre éventuelle embarcation en détresse ».

Au cours d’une seconde opération vendredi, l’Aquarius a récupéré 116 personnes, dont 67 mineurs non accompagnés, essentiellement originaires de Somalie et d’Erythrée.

Selon les ONG, leur embarcation en bois, « surchargée », sans eau ni nourriture à bord, se trouvait à 24 milles nautiques des côtes libyennes, au nord d’Abu Kammash.

630 migrants secourus en juin

Dans la matinée de vendredi, le bateau avait déjà récupéré 25 migrants au large de la Libye à bord d’une petite barque en bois, à 26 milles nautiques des côtes libyennes, au nord de Zouara.

En juin, l’Aquarius avait récupéré 630 migrants au large de la Libye. Mais le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite) avait refusé de les laisser débarquer en Italie tout comme le gouvernement de Malte. L’odyssée du navire s’était achevée dans le port espagnol de Valence. L’Aquarius est ensuite resté un mois en escale technique à Marseille.

Les garde-côtes italiens ont annoncé de leur côté avoir intercepté dans la nuit de jeudi à vendredi, tout près de la côte est de la Sicile, un voilier transportant 61 hommes pakistanais qui ont été débarqués en Sicile.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte