Économie

Côte d’Ivoire : le budget 2015 passe la barre des 5 000 milliards de F CFA

Les ministres se sont réunis en présence du président Alassane Ouattara. © Presidence de la République de Côte d'Ivoire

Le projet de budget pour l'année 2015 adopté par le gouvernement ivoirien s'élève à 5014,3 milliards F CFA (7,6 milliards d'euros), soit 13,8 % de plus que celui de 2014. Il comprend une forte hausse de la part des dépenses "pro-pauvres" (+ 12,8 %) et des investissements (30,6 % du budget).

Le budget de l’État de Côte d’Ivoire devrait passer la barre symbolique des 5 000 milliards de F CFA pour la première fois en 2015, selon le projet adopté en Conseil des ministres le vendredi 03 octobre, à Abidjan. Selon l’annonce faire par Abdourahmane Cissé, le ministre ivoirien en charge du budget, ce dernier s’établit à 5 014,3 milliards F CFA (7,6 milliards d’euros), ce qui représente une « hausse de 606,8 milliards par rapport au budget révisé 2014, soit un taux d’accroissement de 13,8 % par rapport à 2014 et 72 % par rapport à 2010 ».

Émissions

Fondé sur un taux de croissance du PIB projeté à 10 % en 2015 (contre 9% en 2014), il comprend 2754,9 milliards de recettes fiscales (11,1 % de plus qu’en 2014) et table sur 1046,1 milliards de F CFA d’émissions sur les marchés (+ 7,8 %) – ce qui renforce la probabilité qu’Abidjan émette un nouvel eurobond dès l’an prochain, après celui réalisé avec succès cette année.

Au rayon des dépenses, le budget 2015 prévoit 1 213,3 milliards de F CFA au titre du remboursement de la dette – « 24,3 % du budget contre 32,2 % en 2010 », précise le communiqué du gouvernement – et des charges salariales de l’ordre de 1 347,4 milliards de FCFA, en hausse nette de 171,7 milliards, « résultant principalement de la prise en compte du coût de l’achèvement de la mesure de déblocage des avancements indiciaires » précise la même source. En proportion, les dépenses salariales sont toutefois en léger recul à « 26,9 % du budget 2015 contre 28,1 % en 2010 ».

>>> Voir également – Côte d’Ivoire : ils sont passés du treillis au costume

Investissements

« À travers ce projet de budget, le gouvernement entend renforcer les actions de promotion de l’emploi, d’amélioration des services de santé et d’éducation, de développement des infrastructures socio-économiques de base, ainsi que celles d’appui au développement agricole », indique le communiqué du gouvernement ivoirien.

Aussi, les dépenses d’investissement représentent 8 % du PIB et près d’un tiers (30,6 %) du budget 2015 préparé par l’exécutif ivoirien et se situent à 1 534,1 milliards de FCFA – elles atteignaient 14,8 % du budget en 2010.

>>> Lire aussi – Côte d’Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d’euros

Enfin, les « dépenses pro-pauvres », destinées à « renforcer les actions de reconstitution du tissu économique et d’amélioration des conditions de vie des populations » atteignent 1 716,4 milliards de F CFA (en hausse de 12,8% par rapport à 2014).

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte