Économie

Sonatrach et Gazprom annoncent une nouvelle découverte d’hydrocarbures

L’algérien Sonatrach et le russe Gazprom ont annoncé une nouvelle découverte d’hydrocarbures dans le bassin de Berkine, à quelque 800 km au sud d’Alger. C’est la troisième découverte réalisée par ces deux partenaires dans ce même périmètre, depuis l’arrivée du géant russe en 2008.

Par
Mis à jour le 8 octobre 2014 à 14:54

Gazprom détient 49 % de la co-entreprise crée avec Sonatrach (51 %) en Algérie. © AFP

Le groupe pétrolier public algérien Sonatrach et le Russe Gazprom ont annoncé ce mercredi une découverte d’hydrocarbures dans le Sahara, à quelque 800 km au sud d’Alger.

Cette découverte a été réalisée dans le bassin de Berkine, à 250 km de Hassi Messaoud, le plus important champ pétrolier d’Algérie, a précisé Sonatrach dans un communiqué diffusé par l’agence de presse APS.

Lire aussi : 

Hydrocarbures : l’Algérie attribue ses premières concessions d’exploration depuis 2011

L’Algérie prépare un programme d’investissements de 260 milliards de dollars

Hydrocarbures : l’Afrique est devenue « un acteur de stature mondiale », selon PwC

« Ce forage, qui a atteint une profondeur finale de 4 120 mètres, a donné lieu à une découverte d’hydrocarbures avec des débits de 8,5 m3/h d’huile, et 7 930 m3/h de gaz », selon la même source.

Travaux complémentaires

Sonatrach et Gazprom, implanté en Algérie depuis 2008, avaient déjà réalisé en association deux découvertes d’hydrocarbures dans ce même périmètre. Les deux groupes ont convenu d’entreprendre des travaux complémentaires sur cette découverte pour en apprécier l’étendue en vue de les développer, selon la même source.

Sonatrach, troisième fournisseur de gaz de l’Europe derrière la Russie et la Norvège, prévoit d’investir quelque 100 milliards de dollars d’ici à 2018 pour augmenter ses capacités de production et d’exportation. Ces trois dernières années, Sonatrach a effectué 112 nouvelles découvertes, augmentant les réserves récupérables de 5% par rapport à 2010.

(Avec AFP)