Économie

Nigeria : polémique autour de la fortune de Goodluck Jonathan

Par
Mis à jour le 10 octobre 2014 à 11:39

Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, n’a pas tardé à réagir à la publication d’un classement des présidents africains les plus riches lui attribuant une fortune de 100 millions de dollars (78 millions d’euros).

C’est une polémique que Goodluck Jonathan a tenu à éteindre le plus vite possible. Le président nigérian a démenti jeudi 9 octobre les informations du site internet richestlifestyle.com lui attribuant une fortune de 100 millions de dollars (78 millions d’euros).

« Le président Jonathan n’a jamais été un homme d’affaires ou un entrepreneur », a réagi la présidence nigériane dans un communiqué, et par conséquent, l’apparition de Goodluck Jonathan dans cette liste est « sans fondements et diffamatoire ». Le classement a fait la une de plusieurs journaux nigérians jeudi.

L’affirmation selon laquelle le président Jonathan « vaut désormais quelques 100 millions de dollars » implique « que le président s’est enrichi grâce à la corruption depuis qu’il a pris ses fonctions (en 2010), ce qui n’est certainement pas le cas » dit le communiqué.

>> Pour aller plus loin : Bouteflika, Ouattara, Kabila… Quels sont les salaires officiels des dirigeants africains ?

La présidence a donc réclamé « un démenti et des excuses sans réserves de la part de RichestLifestyle.com et de tous ceux qui ont reproduit cet article déplaisant », et menace de mener cette affaire « devant les tribunaux au Nigeria et à l’étranger ».

La mention de Goodluck Jonathan a été depuis retirée de la liste des présidents africains les plus riches.

La réaction ferme et rapide de la présidence suite à cette publication sur un site peu connu du grand public montre à quel point la corruption est un sujet sensible au Nigeria, premier pays producteur de pétrole d’Afrique.

(Avec AFP)