Archives

Qui étaient les Fatimides ?

Venus de Syrie, les Fatimides, une dynastie d’Arabes chiites ismaéliens (par opposition aux chiites duodécimains), rompirent avec le califat sunnite abbasside de Bagdad et régnèrent sur l’Afrique du Nord de la Kabylie au Caire, en passant par Sétif, Kairouan et Mahdia aux Xe et XIe siècles ap. J.-C. Ils tirent leur nom de Fatima, fille du prophète Mohammed et épouse de son cousin, Ali Ibn Abi Taleb. Mais les oulémas sunnites contestent cette glorieuse descendance et les désignent sous le vocable d’Ubaydiya du nom du fondateur de la dynastie, Ubayd Allah al-Mahdi.
Aujourd’hui, n’en déplaise à Mouammar Kadhafi, qui, pour les besoins de sa cause, soutient que « les sunnites maghrébins sont des chiites », les Libyens, les Algériens, les Égyptiens, les Marocains, les Mauritaniens et les Tunisiens sont, dans leur quasi-totalité, de confession sunnite.
C’est au Moyen-Orient, surtout dans les pays du Golfe, que les réactions aux déclarations du « Guide » ont été les plus vives. En Arabie saoudite, le Comité des imams pour la fatwa les dénonce comme « un mensonge et une tromperie ». À Londres, le quotidien saoudien Acharq al-Awsat qualifie Kadhafi de « fanfaron », tandis qu’au Caire Abdelmouti Bayoumi, du Centre de recherches islamiques de l’université d’Al-Azhar, juge que ses propos « illogiques » témoignent d’une grande « confusion intellectuelle ».

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte