Archives

Que la lumière soit !

| Par Jeune Afrique

La facture pétrolière du Rwanda (près de 60 millions de dollars en 2004) risque de s’alourdir avec l’augmentation de la consommation (+ 8 % par an) et le maintien du baril à un prix supérieur à 50 dollars. D’où la nécessité pour le gouvernement d’accélérer la mise en exploitation du gisement de méthane du lac Kivu (40 milliards de m3, soit 235 millions de barils équivalent pétrole). Aux mois de mars et d’avril, des accords ont été conclus avec un consortium européen constitué du groupe scandinave Dane Associates et de Wärtsilä Corp., deuxième producteur mondial d’énergie électrique. Le consortium se chargera de produire l’électricité – à partir de la fin de 2007 ou du début de 2008, l’État rwandais s’engageant à acheter la totalité de la production, qu’elle soit ou non utilisée par les consommateurs. Construite près de la ville de Kibuye, la centrale électrique aura une capacité initiale de 50 mégawatts. Le montant de l’investissement est compris entre 50 millions et 60 millions d’euros.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte