Sécurité

Somalie : 5 morts dans un attentat des Shebab contre le ministère de la Sécurité

Des membres des forces de sécurité sur les lieux d'un attentat revendiqué par les insurgés islamistes shebab, le 7 juillet 2018 à Mogadiscio. © Mohamed Abdiwahab/AFP.

Deux explosions ont visé samedi matin le ministère somalien de la Sécurité dans la capitale Mogadiscio, tuant cinq civils selon la police, dans le dernier attentat en date revendiqué par les insurgés islamistes shebab.

« Il y a eu deux explosions visant l’enceinte du ministère de la Sécurité intérieure près du parlement », a dit le commandant de police Ibrahim Mohamed, ajoutant que des coups de feu avaient suivi les explosions initiales. « Nous avons confirmé la mort de cinq civils et avons plus de dix blessés, a-t-il dit.

Selon l’officier de police, quatre attaquants ont également été tués. Un autre membre des services de sécurité a précisé que le commando comprenait trois tireurs et un kamikaze. Dans un communiqué publié sur un site web jihadiste, les shebab, un groupe armé affilié à Al-Qaïda, a revendiqué l’attaque.

Les shebab ont juré la perte du gouvernement fédéral, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom). Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicides y compris dans la capitale somalienne.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte