Société

Niger : le report du procès des activistes vise à « les garder en détention », selon leur avocat

La justice nigérienne a renvoyé au 10 juillet l’audience de quatre activistes, détenus depuis mars, qui dénonçaient la loi de finances 2018. Me Abdoussalam Cissé, un de leurs avocats, réagit.

Mis à jour le 5 juillet 2018 à 08:39

Ali Idrissa est à la tête du Réseau des organisations pour la transparence et l’analyse budgétaire (Rotab) au Niger et membre du conseil d’administration de l’ONG Publiez ce que vous payez (PCQVP). © TAGAZA DJIBO POUR J.A.