Entreprises & marchés

RDC : que vient faire le Ghanéen John Dramani Mahama à Kinshasa ?

John Dramani Mahama, alors président du Ghana, au sommet anti-corruption de Londres, le 12 mai 2016. © Frank Augstein/AP/SIPA

John Dramani Mahama, ancien président du Ghana, sera l’invité d’honneur de Sultani Makutano, un forum annuel d’entrepreneurs de la RDC, prévu les 14 et 15 septembre à Kinshasa. Pourquoi ce choix et quelles sont les autres personnalités attendues ?

À Kinshasa, les 14 et 15 septembre, John Dramani Mahama, l’ex-président ghanéen, prendra part à Sultani Makutano. Ce forum annuel d’entrepreneurs congolais fera la promotion du développement local, alors que Joseph Kabila a engagé un bras de fer avec sept compagnies minières présentes en RDC.

Comme lors de trois précédentes éditions, ce rendez-vous permet aux CEO d’entreprises basées en RDC d’échanger directement avec des décideurs publics de premier plan. Sont annoncés entre autres Wivine Matipa, ministre en charge du Portefeuille de l’État congolais, Deogratias Mutombo, gouverneur de la Banque centrale du Congo, Albert Yuma, chef de la Fédération des entreprises du Congo et président de la Gécamines, Richard Muyej, gouverneur du Lualaba, dans l’ex-Katanga.

Comment Mahama a-t-il contribué à rendre le secteur privé de son pays compétitif ?

Mais jusqu’ici jamais un chef d’État, ancien ou en exercice, n’avait encore pris part à ces échanges. « Le président John Dramani Mahama est honoré de venir pour la première fois en RDC grâce au réseau Sultani Makutano », se félicite Nicole Sulu, l’initiatrice de cette plateforme de business qui revendique aujourd’hui plus de 600 chefs d’entreprises congolais ou issus de la diaspora congolaise. « Il [John Dramani Mahama] viendra nous parler de ses réalisations dans les domaines de l’énergie, de l’éducation et des infrastructures routières : comment a-t-il contribué, en tant que président de la République, à rendre le secteur privé de son pays compétitif », explique la tisseuse de réseaux.

Qui aux côtés de Mahama ?

Parmi d’autres personnalités attendues, le Franco-Camerounais Vincent Le Guennou, cofondateur d’Emerging Capital Partners, leader du capital-investissement en Afrique. Mais aussi Justin Chinyanta, banquier d’affaires et ancien vice-président de HSBC et de Citibank. Ce businessman zambien est aujourd’hui à la tête de la Loita Ltd, l’une des grandes banques d’affaires du continent.

Cette quatrième édition de Sultani Makutano, axée sur le « local content », connaîtra aussi la participation de Claudine Sigam du Centre africain du développement minier, et de Christian Dargnat, ex-PDG de BNP Paribas Asset Management, qui a utilisé son carnet d’adresses pour mobiliser des fonds en faveur de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Fermer

Je me connecte