Elections

Mali : l’activiste Ras Bath annonce son soutien à Soumaïla Cissé

Mohamed Youssouf Bathily, alias Ras Bath, sur le plateau de TV5 Monde le 18 juillet 2017. © TV5 Monde/YouTube

Le populaire meneur du Collectif pour la défense de la République (CDR) a déclaré jeudi qu'il soutiendrait la candidature de Soumaïla Cissé à la présidentielle du 29 juillet. Un soutien de poids pour le principal challenger du président sortant IBK.

Il aura laissé le doute planer pendant plusieurs semaines avant de dévoiler son choix. Jeudi 28 juin, le célèbre animateur radio Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras Bath, a annoncé que son Collectif pour la défense de la République (CDR) soutenait la candidature de Soumaïla Cissé à la présidentielle du 29 juillet.

Lors d’une conférence de presse à son QG du Carrefour des jeunes, à Bamako, celui que ses partisans surnomment « le guide » a justifié son choix en expliquant que parmi les différents candidats de l’opposition à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé était celui qui avait montré le plus de points de convergence avec le CDR.

Postes de députés

En échange de ce soutien, Ras Bath dit avoir obtenu la garantie que son mouvement disposerait de 15 sièges de députés à l’Assemblée nationale en cas de victoire de Cissé – soit de quoi constituer un groupe parlementaire. Comme il l’expliquait à Jeune Afrique en avril, il souhaite que le CDR entre à l’Assemblée nationale pour y poursuivre son rôle de veille citoyenne et de vigie du pouvoir exécutif.

Figure de la mobilisation contre la révision constitutionnelle

Très populaire parmi la jeunesse malienne, Ras Bath, 44 ans, était courtisé par les principaux candidats de l’opposition. Il s’était rapproché d’eux lors de la mobilisation contre le projet de révision constitutionnelle, mi-2017. Grâce à ses milliers de fidèles, il s’était imposé comme une des principales figures de la plateforme Antè A Bana (« Touche pas à ma Constitution ! » en bambara), qui réunissait les principaux opposants à IBK et les meneurs de la société civile.

Capable de rassembler des foules immenses dans les rues de la capitale – jusqu’à en donner des sueurs froides aux autorités, comme le 3 août 2017, lorsque des dizaines de milliers de supporters l’avaient accueilli à son retour d’une tournée en Europe -, l’animateur de l’émission « Carte sur table » constitue un allié de poids pour Soumaïla Cissé. Le candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), principal challenger d’IBK à la présidentielle du 29 juillet, s’est d’ailleurs rapidement félicité de son ralliement sur Twitter.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte