Grande distribution

Angola : Bem-me Quer révolutionne le commerce de proximité

Façade d'un magasin Bem-me Quer. © Capture d'écran J.A.

Avec plus de 300 points de vente, Bem-me Quer est le leader de la distribution en Angola. L'entreprise s'est lancée en 2012 avec un recette simple : franchiser les épiceries de quartier. Grâce à ses produits et à sa logistique, l’enseigne est désormais le premier réseau de commerce de proximité du pays.

Un reportage de Réussite, une émission coproduite par Canal + et Galaxie Africa (groupe Jeune Afrique), diffusée tous les premiers samedi du mois sur Canal+ en Afrique et A+ en France.

Bem-me Quer est en train de conquérir le marché de la distribution en Angola, sans ouvrir un seul magasin. Son secret : franchiser les petites boutiques de quartier. En quatre ans, l’entreprise a convaincu plus de 400 petits propriétaires. Travaux de rénovation, amélioration des rayons dans les magasins, installation de caisses modernes… Les boutiques sont remises à neuf.

Les commerçants s’engagent en retour à se fournir à près de 80% auprès de Mega cash and carry, la maison mère de l’enseigne. C’est grâce à cette obligation que l’entreprise réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires. Son entrepôt principal s’étend sur 5 000 m2 et compte plus de 500 références. C’est lui qui approvisionne les 400 magasins de l’enseigne.

Afin de pousser les adhérents à lui passer plus de commandes, l’entreprise a lancé une gamme de produits bon marché spécialement dédiés à ses franchisés. « Une des façons de nous différencier de la concurrence, ce sont des produits de notre propre marque. Ils sont de bonne qualité et à bas prix. Ce qui permet à nos clients de dégager une marge plus importante », explique Hugo Cuncha, superviseur de commandes chez Bem- me Quer.

Objectif : 100 nouveaux commerces

Grâce à ses produits et son réseau de commerces, Bem-me Quer est désormais le premier réseau de commerce de proximité en Angola. La formule est aussi avantageuse pour les commerçants, qui voient leur clientèle augmenter. « Le chiffre d’affaires de mon magasin a augmenté de près de 80%. Je vends des produits de qualité qu’on ne trouve pas sur le marché », constate Baptista Viana, propriétaire de magasin Bem-me Quer.

L’entreprise s’est fixée pour objectif en 2018 de convaincre 100 nouveaux commerçants et d’exporter son enseigne dans des pays de la sous-région dans les années à venir, notamment au Mozambique et au Congo.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte