Fiche joueur

Mondial 2018 : Elderson Echiéjilé, l’expérimenté intermittent du Nigeria

Elderson Echiejile lors de la CAN en Afrique du Sud, à Durban, le 6 février 2013. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

International depuis presque dix ans, Elderson Echiéjilé est l'un des joueurs les plus expérimentés des Super Eagles au Mondial 2018 en Russie. Même si sa saison a été plus compliquée que prévu, en Turquie puis en Belgique.

Le Nigeria présentera en Russie un visage relativement jeune, puisque sa moyenne d’âge, inférieure à 25 ans, devrait être la plus basse de toutes les équipes qualifiées. À un peu plus de 30 ans – il les a eus en janvier dernier – le défenseur latéral Elderson Echiéjilé fait naturellement figure d’ancien. International depuis 2009, celui avec qui Gernot Rohr, le sélectionneur franco-allemand, peut échanger en français avait participé à la Coupe du monde 2010, mais pas à celle de 2014 à cause d’une blessure survenue lors d’un match amical face à la Grèce.

Né à Benin-City, Echiéjilé a été formé à la Pepsi Football Academy, puis à Wikki Tourists, avant d’effectuer ses débuts professionnels à Bendel Insurence, un des meilleurs clubs nigérians des années soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix mais qui a perdu de sa superbe depuis.

Echiéjilé, champion d’Afrique en 2013

Depuis 2007, Echiéjilé évolue en Europe, où il a connu des fortunes diverses. À Rennes, il ne joue qu’une vingtaine de matches entre 2007 et 2010, avant de rejoindre le Sporting Braga, au Portugal, où sa carrière décolle. Pendant quatre ans, le Nigérian joue régulièrement, dispute la Ligue des Champions et atteint même la finale de la Ligue Europa en 2011, avant de remporter la Coupe d’Afrique des Nations en 2013.

L’avantage pour lui, c’est que par rapport aux autres joueurs avec lesquels il est en concurrence à son poste, il est gaucher, dit Gernot Rohr

Ses performances portugaises lui permettent en 2014 de revenir en rance, à l’AS Monaco. Mais comme sept ans auparavant, le défenseur ne parvient pas vraiment à s’imposer en Ligue 1. Le club de la Principauté le prête au Standard Liège (Belgique), puis au Sporting Gijon (Espagne), où son temps de jeu décline. En juin 2017, il est transféré à Sivasspor (Turquie). Là encore, l’expérience tourne court et lors du dernier mercato hivernal, Echiéjilé rejoint le Cercle Bruges, en Ligue 2 belge, où on ne lui fait guère confiance.

Un temps de jeu limité en 2017-2018

Malgré une saison compliquée, Rohr a convoqué le défenseur aux 60 sélections pour les matches amicaux du mois de mars contre la Pologne (1-0) et la Serbie (0-2). « Il est expérimenté, et c’est quelque chose d’important pour une équipe jeune comme la nôtre. Tactiquement, il apporte beaucoup. Il a été très important lors des matches de qualifications, et comme c’est un des plus âgés du groupe, il est très écouté par les plus jeunes. Evidemment, le fait qu’il a peu joué cette saison est ennuyeux. L’avantage pour lui, c’est que par rapport aux autres joueurs avec lesquels il est en concurrence à son poste, il est gaucher », intervient Gernot Rohr, le sélectionneur des Super Eagles.

À 30 ans, Echiejilé sait aussi qu’il est à un tournant de sa carrière. Et qu’il ne pourra plus se permettre de joueur une quinzaine de matches par saison s’il veut continuer à entrer dans les plans de son coach, lequel n’est pas réputé pour faire des cadeaux.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier