Diplomatie

Algérie : la réforme de l’UA au cœur des discussions entre Donald Kaberuka et les autorités

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 19 juin 2018 à 17h30
Donald Kaberuka, le haut représentant pour le financement de l’Union africaine (UA).

Donald Kaberuka, le haut représentant pour le financement de l’Union africaine (UA). © Eric Larrayadieu pour JA

Le Haut représentant de l’Union africaine (UA), Donald Kaberuka, est en visite à Alger afin de discuter de la réorganisation de l’institution panafricaine avec les autorités algériennes.

Les propositions de Paul Kagame, président en exercice de l’Union africaine (UA), ont été au cœur de l’entretien entre son Haut représentant, Donald Kaberuka et le ministre des Finances algérien, Abderrahmane Raouya, qui s’est tenu lundi 18 juin dans la capitale algéroise.

Davantage d’efficacité

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont échangé sur la mise en oeuvre des décisions de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UA. Il a été question de la réforme institutionnelle de cette organisation, voulue par le président de l’Union, avec pour objectif plus d’efficacité dans ses missions, selon un communiqué du ministère.

« Ces propositions portent notamment sur la rationalisation des modes de gestion et de l’action de l’Organisation continentale et des nouvelles modalités de son financement », indiquent les autorités.


>>> A LIRE : Paul Kagame impose sa méthode à l’Union africaine


Depuis 2016, le président rwandais Paul Kagame est chargé de réformer et de rendre plus efficace l’institution. Et pour ce faire, il a aussitôt mis en place un comité de pilotage.

Les chefs d’État africains se réuniront du 25 juin au 2 juillet, à l’occasion du 31e sommet de l’UA, à Nouakchott, en Mauritanie.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer