Télécoms

Côte d’Ivoire : victime de sabotages, Orange suspend le déploiement de son réseau de fibre optique

Un jeune travaille sur son ordinateur portable avec une connexion wifi. © Olivier pour Jeune Afrique

Durant les mois d'avril et mai, plusieurs équipements de fibre optique ont été sectionnés et déterrés, entraînant des interruptions du haut débit chez des clients de l'opérateur Orange, qui chiffre le préjudice à 6 milliards de francs CFA.

Après l’incendie de l’un des centres névralgiques d’Orange, le 30 avril, suite auquel l’entreprise a déposé une plainte contre X pour « sabotage », l’opérateur de télécommunications numéro un du pays dénonce des attaques récurrentes de son réseau de fibre optique. En avril et mai, plusieurs équipements de la fibre optique ont été sectionnés et déterrés, indique Orange, entraînant des interruptions du haut débit chez des clients, surtout les grandes entreprises qui se sont retrouvées handicapés pendant plusieurs jours.

Pour limiter les dégâts, l’opérateur, qui chiffre à 6 milliards de francs CFA (9,15 millions d’euros) le préjudice subi, a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre le déploiement du réseau de la fibre optique dans à Abidjan.

Des discussions devraient avoir lieu avec les autorités ivoiriennes pour la sécurisation des sites et installations de l’opérateur. Ce ne sont pas les raccordements domestiques et dans les entreprises qui sont concernés, mais toute nouvelle extension du réseau, a précisé à Jeune Afrique Mamadou Bamba, le directeur général de Orange Côte d’Ivoire, qui attend de « faire le point de la situation » avec les autorités.

Plan d’investissements

La filiale du groupe français totalisait à fin mars 2018 plus de 13,7 millions d’abonnés de mobile, soit environ 42 % du marché local. Dans l’internet hors haut débit, Orange Côte d’Ivoire est le leader avec 83 871 abonnés, un chiffre en baisse de 38,08 % par rapport aux 138 868 de fin 2017. Cette régression est due à fois à la hausse des connexion via les smartphones et à la migration vers la fibre optique, initialement réservée aux nantis et aux entreprises du fait de son coût onéreux, qu’Orange Côte d’Ivoire a démocratisé en 2016.

Pour consolider sa position de leader dans le secteur, Didier Kla, le directeur technique d’Orange Côte d’Ivoire, a annoncé en mars dernier un planning d’investissements de 200 milliards de F CFA en deux ans pour le renouvellement de ses infrastructures et la modernisation de sa plateforme de rechargement de crédit téléphonique.

En 2016, Orange Côte d’Ivoire avait déjà annoncé un investissement de 100 milliards de francs CFA pour financer le déploiement d’un réseau de 5 000 kilomètres de fibre optique dans le pays, la capacité installée à ce jour pouvant permettre de connecter 30 000 ménages et entreprises.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte