Diplomatie

Mali : les Pays-Bas annoncent leur retrait de la Minusma

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 15 juin 2018 à 17h21
Des Casques bleus de la Minusma, le 19 septembre 2016 à Tombouctou, au Mali.

Des Casques bleus de la Minusma, le 19 septembre 2016 à Tombouctou, au Mali. © Sébastien Rieussec/AFP

Les Pays-Bas ont annoncé vendredi 15 juin qu’ils se retiraient de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali, à laquelle ils participent depuis 2014 avec 250 soldats déployés sur le terrain.

« Les Pays-Bas mettront fin à leur contribution actuelle à la mission des Nations unies au Mali le 1er mai 2019 ». Objectif affiché : « intensifier la contribution néerlandaise à la mission de l’OTAN en Afghanistan », indique le ministère de la Défense dans un communiqué.

250 soldats néerlandais

Les troupes néerlandaises font partie de la mission de maintien de la paix de l’ONU depuis avril 2014, un an après la création de la Minusma. Les Pays-Bas y ont déployé jusqu’à 400 soldats. En 2017,  ils avaient déjà rapatriés quatre hélicoptères d’attaque Apache et trois hélicoptères de transports Chinook.

Près de 250 soldats néerlandais sont actuellement stationnés au Mali, sur un total de plus de 15 000 membres de la Minusma, dont 12 000 militaires et 1 700 policiers.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte