Dossier

Cet article est issu du dossier «Impact Journalism Day : mettre en lumière les acteurs du changement»

Voir tout le sommaire
Innovation

Le Soleil : Hope, la plateforme sénégalaise qui sauve des vies

Des donneurs de sang au Centre national de transfusion sanguine à Dakar. © Ndeye Seyni Samb

La solution est rangée dans le registre des grandes innovations au cours de ces dernières années dans le domaine de la santé au niveau mondial. Elle sauve des vies. Elle améliore les soins de santé. Il s’agit de Hope, une interface qui a apporté une réponse viable aux pénuries de sang au Sénégal.

Combien de femmes ont perdu la vie en donnant la vie à cause du déficit de ce produit qui ne se fabrique pas ? Combien de personnes ont perdu la vie des suites d’une hémorragie ? Ces décès sont désormais évitables. Deux jeunes ingénieurs ont lancé une plateforme qui sensibilise les personnes sur l’importance du don de sang.

Hope, le pont d’interaction entre les banques et les donneurs de sang

« Hope est une plateforme digitale web et mobile permettant aux banques de sang et autres structures de santé de gérer les stocks de sang, de communiquer de façon permanente et interactive avec les donneurs de sang mais aussi de sensibiliser les populations sur l’importance du don de sang », explique l’ingénieure camerounaise Eveline Inès Ntonga. Elle est co-fondatrice de la start-up à l’origine de Hope, Diambars Mobiles, avec le Sénégalais Jean Luc Sémédo, tous deux ingénieurs formés à l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications de Dakar. La plateforme intégrant une application mobile, l’envoi des SMS et les appels vocaux dans les langues locales offre la possibilité de toucher plus de personnes. C’est un pont d’interaction permanente que ces ingénieurs ont construit entre les banques et les donneurs de sang.

Le nombre de dons de sang a triplé

Hope a apporté une solution adaptée aux grandes structures sanitaires, telles que le Centre national de transfusion sanguine du Sénégal, qui a abrité la phase pilote du projet pendant sept mois en 2016 « Durant cette période, nous avons atteint près de 30 000 personnes à travers nos différentes plateformes. De plus, grâce à notre solution, le nombre de dons de sang effectués dans ledit centre a complètement triplé », se félicite l’ingénieure.

Nous avons un bon feedback

Beaucoup de personnes confirment que la plateforme les a aidées à mieux saisir l’importance de cet acte civique qui sauve des vies. « Nous avons un bon feedback avec des SMS de remerciements envoyés après chaque don et ensuite grâce à nos SMS de rappels de dons trois ou quatre mois après le dernier don. Durant la phase pilote au Centre national de transfusion sanguine, nous avons pu fidéliser environ 1 930 donneurs sur une période de sept mois », dévoile la co-fondatrice de la start-up.

www.sunhope.com

Les résolutions de la plateforme

L’autre équation qui a été résolue, c’est celle qui implique la recherche d’un donneur d’un groupe sanguin rare. Les familles, les structures hospitalières sont souvent dans une course contre la montre lorsqu’il faut transfuser un malade de groupe sanguin rare. Le plus souvent, des messages sont passés à la radio, les parents appellent leurs proches pour leur demander s’ils sont du même groupe. Le temps de recherche ne joue pas souvent en faveur du malade.
Certains patients finissent par rendre l’âme. « Lorsqu’une situation urgente se présente, la plateforme permet d’envoyer des SMS d’alerte à tous les donneurs compatibles de la même zone géographique », souligne Ntonga.

Hope est aussi un outil d’aide à la gestion de stocks. La plateforme fournit également des informations sur la possibilité ou non de satisfaction d’une demande.    « Hope permet à la banque de sang de connaître en temps réel le nombre de poches dont elle dispose et par ricochet de savoir si une demande de transfusion peut être prise immédiatement en charge ou trouver très rapidement un donneur potentiel lorsqu’une urgence se présente », précise l’ingénieure.

L’innovation numérique a été également le déclencheur des journées de don de sang au sein des entreprises au Sénégal. « Hope a permis à beaucoup de personnes de se lancer dans l’organisation de journées de don de sang. Nous recevons plusieurs messages sur notre de page Facebook d’internautes qui demandent de les accompagner dans l’organisation de don de sang dans leurs lieux de travail ou établissements scolaires », avance Ntonga.

La start-up Diambars mobiles a remporté le Prix de l’entrepreneur social de l’année 2015 de Tigo, un opérateur téléphonique et de Reach For Change, une ONG suédoise. L’innovation a reçu également le Prix de l’Observatoire de la E-Santé dans les pays du Sud décerné par la Fondation Pierre Fabre.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte