Diplomatie

Algérie : l’ambassade de Chine appelle ses concitoyens à la vigilance

Des travailleurs chinois à la caisse de la grande surface UNO, au centre commercial et de loisir de Bab Ezzouar, à l'est d'Alger, en mai 2015. © Omar SEFOUANE/JA

L'ambassade de Chine à Alger a vivement exhorté ses ressortissants présents en Algérie à la vigilance, suite au récent meurtre d'un ressortissant chinois. Pékin demande également à Alger d'élucider rapidement l'affaire.

Installation d’équipements de sécurité au niveau des chantiers, ouvriers escortés jusqu’à leur domicile… L’ambassade de Chine en Algérie a appelé mardi 12 juin ses ressortissants présents sur le pays « à redoubler de précautions » et à « renforcer leurs mesures de sécurité », a indiqué l’agence de presse Xinhua. Selon le communiqué publié sur le site de l’ambassade de Chine, les ouvriers chinois sont invités à installer des caméras et des équipements d’éclairage sur les zones de chantier où ils travaillent. Le numéro de la gendarmerie nationale algérienne a également été mis à leur disposition.

Ces mesures font suite à la mort d’un Chinois résidant en Algérie. Dimanche 10 juin, un employé d’une entreprise chinoise a été victime d’un « vol » et est « décédé suite à des blessures à l’arme blanche » dans la banlieue d’Alger, affirme l’agence de presse officielle chinoise.


>>> A  LIRE – Qui sont les Chinois d’Algérie ?


Suite à ce drame, le responsable du département consulaire de l’ambassade de Chine s’est rendu mardi 12 juin au commissariat central d’Alger, ainsi qu’à celui de Dar El Beïda, pour faire part de ses préoccupations. Il a vivement exhorté la police algérienne à « rassembler ses efforts » afin d’élucider au plus vite cette affaire.

Un « sentiment d’insécurité », selon l’ambassadeur

La victime serait « décédée des suites d’un vol à main armée en plein jour à Dar El Beïda », a souligné l’ambassadeur Yang Guangyu, qui rencontrait le 13 juin Mohamed Bensabri, le directeur général du ministère algérien des Affaires étrangères, chargé des expatriés en Algérie. L’incident aurait provoqué un « grand choc », « une indignation » et un fort « sentiment d’insécurité » chez les ressortissants chinois présents en Algérie, a-t-il également indiqué.

L’ambassadeur a demandé à la partie algérienne de « prendre des mesures » afin de protéger les citoyens chinois en Algérie. Mohamed Bensabri, qui a exprimé ses condoléances suite au drame, a assuré que la police algérienne ferait « tout son possible pour avancer dans l’enquête et résoudre l’affaire ».

Les actes criminels envers les ressortissants chinois en Algérie auraient considérablement augmenté, selon l’ambassade chinoise, qui affirme avoir reçu différents rapports et plusieurs plaintes. Les agressions seraient notamment commises lors de vols commis dans les entreprises chinoises ou visant leurs employés chinois.

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte