Actualités

Formation : le Cesag en quête d’alliés français

Le directeur de la business school sénégalaise est en quête de partenariats en France afin d’ouvrir dans son établissement un master similaire à celui d’une grande école hexagonale en octobre 2015.

Par
Mis à jour le 23 octobre 2014 à 13:05

Boubacar Baïdari est le directeur du Cesag. © Cesag

Alors qu’il était dans la capitale française pour la remise des diplômes du MBA International Paris délivré à ses étudiants par l’université Paris-Dauphine et l’Institut d’administration des entreprises de Paris, Boubacar Baïdari, le directeur du Centre africain d’études supérieures en gestion de Dakar, a poursuivi sa recherche de partenaires académiques

>>> Dossier Formation : Quelles sont les meilleures écoles de commerce africaines ?

Son objectif : l’ouverture au Cesag, en octobre 2015, d’un parcours de formation débouchant sur un master similaire à celui d’une grande école française. À cette fin, Baïdari a rencontré des responsables de Paris-Dauphine et de l’Essec.

Partenaires

Entré en activité en 1985, le Cesag est un établissement public international appartenant aux États membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Son siège est à Dakar.

Outre Dauphine et l’IAE de Paris, l’institut, qui offre des formations en licence, master et MBA, compte parmi ses partenaires le Business and Science Institute de Luxembourg, la New York University et le Centre d’études financières, économiques et bancaires (Cefeb) de l’Agence française de développement.

Lire aussi :

Business Schools : Son Excellence Dakar

Alfred Gbaka au chevet du Cesag

Sénégal : entre francophones, on se comprend