BTP & Infrastructures

La Côte d’Ivoire doit investir un milliard de dollars par an dans son réseau routier

Daniel Kablan Duncan lors du Forum international des investissements en Côte d'Ivoire 2014.

Daniel Kablan Duncan lors du Forum international des investissements en Côte d'Ivoire 2014. © Émilie Régnier pour Jeune Afrique

Pour atteindre "l'émergence" en 2020, la Côte d'Ivoire devra s'engager dans un massif programme d'investissements dans ses infrastructures routières. Un effort estimé à 4 % du PIB par an, sur une décennie.

La Côte d’Ivoire doit investir 4 % de son PIB, soit environ 500 milliards de F CFA et près d’un milliard de dollars, par an durant une décennie dans l’aménagement et la réhabilitation de son réseau routier afin d’accélérer son développement et atteindre « l’émergence en 2020 », a indiqué Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre ivoirien, le 25 octobre.

Dans son discours, prononcé lors du lancement des travaux de l’axe Bouna (nord-est ivoirien) – Doropo (frontière du Burkina Faso), long de 91 km, qui sera bitumé pour un coût de 33,5 milliards de F CFA (environ 51 millions d’euros), le chef du gouvernement ivoirien a rappelé que 4,5 millions de tonnes de produits empruntent chaque année les pistes et routes ivoiriennes, entre le Sud (littoral) et le Nord, frontalier avec le Mali ou le Burkina.

Lire aussi : 

Côte d’Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d’euros

Côte d’Ivoire : le budget 2015 passe la barre des 5 000 milliards de F CFA

La Côte d’Ivoire envisage d’émettre un nouvel eurobond en 2015

Daniel Kablan Duncan : « N’en demandez pas trop à la Côte d’Ivoire »

Côte d’Ivoire : le Fonds d’entretien routier récolte 130 milliards de F CFA

Ces grands travaux constituent, selon Daniel Kablan Duncan, « une importante entreprise de restauration de la route dans ses principales fonctions économiques et sociales ».

C’est à dire comme un facteur « de compétitivité de l’économie, de valorisation des nombreuses et importantes potentialités de nos régions, de bien-être social par l’accès aux services sociaux de base (écoles, santé) […] d’intégration économique et enfin, de rapprochement des peuples ».

Programmes

La Côte d’Ivoire est engagée depuis plusieurs années dans un onéreux programme de réhabilitation de routes ou de construction d’infrastructures. Parmi elles : le troisième pont enjambant la lagune abidjanaise, dont l’ouverture prévue en décembre, et le prolongement de l’autoroute du Nord jusqu’à Yamoussokro.

Pour l’année 2015, le gouvernement ivoirien projette un budget de 5014 milliards F CFA (7,6 milliards d’euros), dont environ un tiers – 1534 milliards de F CFA – sera consacré aux dépenses d’investissements.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte