Archives

La légende de Zouj Beghal

D’où vient la curieuse appellation de Zouj Beghal ? Qui sont donc ces « deux mulets » qui ont donné leur nom au principal poste-frontière entre le Maroc et l’Algérie ? Légende ou histoire vraie, voici ce qu’on raconte côté marocain. À l’époque où le royaume était encore un protectorat et son voisin un département français, un différend opposait politiques et militaires de l’ex-métropole concernant le tracé de la frontière entre les deux territoires. Pour le trancher, il fut, dit-on, décidé de faire marcher deux mulets attachés à un joug en direction de l’est et de fixer la frontière à l’endroit où ils s’arrêteraient. Voilà pourquoi le poste marocain a été baptisé « Zouj Beghal ». Rien de tel côté algérien, où le point de passage porte le nom d’Akid Lotfi, un colonel mort pendant la guerre d’indépendance.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte