Politique

RDC : enquête sur un virement suspect de la Banque centrale du Congo

Des billets de Francs congolais. © Photolia

Selon un document que s’est procuré Jeune Afrique, la Banque centrale du Congo a versé 7,5 millions de dollars à une société détenue par des proches du président Joseph Kabila en mai 2016.

C’est un relevé bancaire de cinq pages dont Jeune Afrique révèle l’existence cette semaine. Il détaille les mouvements sur l’un des comptes de Sud Oil, une discrète société pétrolière congolaise détenue par des proches du président Joseph Kabila.

En date du 16 mai 2016, un virement reçu d’un montant de 7,5 millions de dollars apparaît sur ce relevé. Son donneur d’ordre pose question : il s’agit de la Banque centrale du Congo. Or, financer ou subventionner des sociétés privées ne figure pas dans les attributions de cette institution publique…

Jeune Afrique a mené l’enquête pour savoir à qui a bénéficié cet argent. Cet article est disponible dès aujourd’hui dans les kiosques dans notre n°2989-2990 et dans l’édition digitale de Jeune Afrique.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte