Diplomatie

France-Maroc : Mohammed VI chez Emmanuel Macron

Le président français, Emmanuel Macron, à sa descente d'avion, accueilli par le roi du Maroc Mohammed VI le 14 juin 2017 à Rabat. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Les deux chefs d'État ont essentiellement discuté des tensions au Moyen-Orient. Par ailleurs, le roi a réitéré son invitation au président français pour une visite officielle au Maroc.

Le roi du Maroc a rencontré le président français Emmanuel Macron mardi 10 avril. Les deux chefs d’État « ont longuement abordé la situation au Moyen-Orient ainsi que les questions d’ordre régional et international » et « ils ont constaté une large convergence de vues à ce sujet », a indiqué le cabinet royal dans un communiqué publié mardi.

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron en mai 2017, Mohammed VI et le président français ont eu des entretiens privés à plusieurs reprises mais n’ont pas encore effectué de visite officielle. « Lors de cette entrevue, le roi a réitéré au président de la République française l’invitation en vue d’effectuer une visite d’État au Maroc », a précisé le cabinet royal.

Le 8 novembre, ils se sont ainsi vus à Abou Dhabi à l’occasion de l’inauguration du musée du Louvre dans cette capitale et puis à Abidjan les 28 et 29 novembre pour le sommet Union africaine-Union européenne. Deux semaines après, ils se sont revus à l’Élysée en marge du One planet Summit. Le roi du Maroc était alors accompagné de son fils Moulay El Hassan.

Rupture du jeûne

En juin 2017, Emmanuel Macron effectuait sa première visite au Maroc. Une visite « privée, personnelle et privilégiée », avait tenu à préciser l’entourage de Mohammed VI. Le Palais royal voulait d’abord connaître de près le nouveau locataire de l’Élysée avant d’envisager une visite officielle. Ce jour-là, le couple Macron était convié au repas de rupture du jeûne du Ramadan offert par le roi en son honneur.

Depuis décembre, et afin de donner un nouveau tour aux relations de la France avec le Maghreb, Emmanuel Macron a effectué des visites officielles en Algérie, puis en Tunisie. Le Maroc figurait aussi sur son agenda mais la date de sa visite, initialement annoncée pour début 2018, n’a pas encore été fixée.

Le roi du Maroc a été opéré du cœur en février dans une clinique parisienne à la suite d’un « trouble du rythme cardiaque ». Il est depuis en convalescence en France. Hier, il était apparu dans un selfie posté par le Premier ministre libanais, Saad Hariri, sur lequel on les voit en compagnie du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane. Ce dernier devait clore ce mardi soir une visite en France par un dîner avec Emmanuel Macron.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte