BTP & Infrastructures

Le logement économique pour tous, un impératif en Afrique

Par

John Mitchell est directeur de la gestion de projets chez RA International.

Le nouveau quartier Vision City, à Kigali, au Rwanda, en mai 2017, vue depuis la colline Kacyiru. © Vincent Fournier/Jeune Afrique-REA

La population jeune en plein essor de l'Afrique et le taux élevé d'urbanisation sont deux réalités qui expliquent la constante hausse de la demande en logements abordables.

Tribune. Dans un contexte de pauvreté généralisée, l’insuffisance de l’offre est à l’origine de réelles problématiques sociales dans le continent. Le rapport sur l’état des villes africaines 2015 publié par le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) tire la sonnette d’alarme quant à l’incapacité de répondre aux aspirations d’un développement humain généralisé. L’une des plus sérieuses questions au sujet de l’avenir de l’Afrique vient de ce qui peut être mis en œuvre pour accélérer la construction de logements.

Le défi à relever pour atteindre le but du logement abordable est donc la complexité qui caractérise la chaîne de valeur. Les gouvernements, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les organisations internationales peuvent travailler de concert pour surmonter ces obstacles.

L’organisation Reall, spécialisée dans le soutien au lancement d’entreprises de développement immobilier en Afrique note que malgré leur capacité à payer pour de meilleurs logements, les familles n’ont souvent pas d’autre choix que d’avoir recours aux logements à bas coût. Des millions de personnes vivent dans des logements insalubres en payant des loyers exorbitants pour rester dans des conditions inadéquates.

Le prix du ciment est 3 fois plus élevé en Afrique que la moyenne mondiale et seulement 10% des terres sont enregistrées et commercialisables

Le Centre pour le financement du logement abordable en Afrique encourage l’investissement dans le logement abordable et le finance à travers le continent. Le groupe de réflexion est également le Secrétariat de l’Union africaine pour le financement du logement (AUHF), créé en 1984 comprend 61 membres de 17 pays de la région. Il s’agit notamment des banques commerciales et hypothécaires, des sociétés de construction, des banques de microfinance et des sociétés de développement immobilier.

Il doit relever un certain nombre de défis structurels pour ne citer que la capacité de construction et la question de l’abordabilité elle-même. Le système de logement du gouvernement camerounais est inabordable pour 80% de la population. L’Éthiopie construit des maisons abordables depuis plus de 10 ans mais souffre d’un manque d’approvisionnement.

Pour les promoteurs, le prix élevé des matériaux rend difficile la construction des maisons à bas coût. Le prix du ciment est 3 fois plus élevé que la moyenne mondiale, ce qui pourrait expliquer le fait que la plus grande société de construction de maisons du Ghana n’a pu livrer que 3500 maisons au cours de la dernière décennie. La faible disponibilité du foncier constitue également un point de blocage : seulement 10% des terres africaines sont enregistrées et commercialisables.

Le prix de l’importation des matériaux de construction peut cependant être contourné si les promoteurs s’approvisionnent localement. RA International est spécialiste dans la construction de logements abordables et de haute qualité dans les régions difficiles d’accès. L’entreprise opère dans plus de 10 pays africains et réduit le coût de la construction en embauchant des travailleurs locaux.

La flexibilité est très importante pour les entreprises impliquées dans la construction de logements dans les zones de conflit ou dans les opérations minières à grande échelle où un logement doit être construit rapidement. Les logements préfabriqués, accompagnés de nouvelles installations d’assainissement et d’énergie, offrent une solution abordable à des milliers de personnes.

La dure réalité fait que les modèles « occidentaux » traditionnels de construction n’ont pas encore atteint l’échelle du logement abordable. Il incombe donc à toutes les parties prenantes de travailler dur pour résoudre les problèmes structurels tels que la libération des terres, le prix exorbitant des matériaux et la faiblesse des infrastructures.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte