Défense

Mali : le MNLA affirme avoir pris contrôle de Kidal et détenir des prisonniers

Un combattant touareg séparatiste du MNLA à Kidal, le 23 juin 2013.

Un combattant touareg séparatiste du MNLA à Kidal, le 23 juin 2013. © Reuters

Les rebelles touaregs du MNLA ont affirmé mercredi soir avoir pris le contrôle de la ville de Kidal après d’âpres combats contre l’armée malienne. Plusieurs soldats maliens auraient été tués et d’autres faits prisonniers.

Après d’intenses combats qui les ont opposés dans la matinée du mercredi 21 mai à l’armée malienne, les combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ont affirmé dans la soirée avoir pris le contrôle de la ville de Kidal. Selon Bilal Ag Acherif, chef de la rébellion touarègue, les combats sont terminés et les rebelles contrôlent le gouvernorat ainsi que le "camp 1" où était basé le contingent militaire malien. Plusieurs soldats maliens auraient été tués et d’autres seraient prisonniers.

"Nous en avons laissé partir un certain nombre qui ont rejoint le reste des troupes maliennes réfugiées dans le camp de la Minusma (force de l’ONU au Mali, NDLR)", a ajouté Bilal Ag Acherif, joint par téléphone. De son côté, une source militaire onusienne à Kidal a affirmé à l’AFP que "les groupes armés [avaient] nettement pris le dessus sur les forces armées maliennes", mais que "les camps [étaient] sous contrôle de l’armée malienne".

Contacté par Jeune Afrique, un haut responsable du ministère malien de la Défense n’a ni confirmé ni démenti ces informations. "Nous sommes en train de vérifier auprès de nos troupes sur place", a-t-il déclaré. 

___

Benjamin Roger

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte