Justice

Procès de Seif el-Islam Kadhafi : dialogue de sourds entre la CPI et Tripoli

Seif al-Islam en vidéoconférence devant la cour pénale de Tripoli. © AFP

L'appel de la Libye interjeté devant la CPI a été rejeté mercredi par la juridiction pénale internationale. La Cour refuse que Seif el-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, soit jugé dans son pays comme le souhaite Tripoli.

Seif el-Islam sera-t-il jugé à Tripoli ou à La Haye ? La Cour pénale internationale (CPI) et la Libye continuent de se disputer le droit de juger le fils de l’ancien Guide libyen Mouammar Kadhafi. Le 21 mai, la CPI a rejeté en appel une demande des autorités libyennes, qui souhaitent juger elles-mêmes celui qui est poursuivi notamment pour avoir réprimé violemment la rébellion de 2011.

>> Lire aussi : l’avocate de la CPI estime que la justice libyenne ne sera pas "impartiale".

Actuellement, Seif el-Islam, 41 ans, est détenu par d’anciens rebelles à Zenten, à 180 kilomètres au sud-est de Tripoli. Malgré plusieurs requêtes de la CPI, la Libye a jusqu’à présent refusé de le transférer à La Haye.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte