Politique

Affrontements à Kidal : « une cinquantaine de morts » dans les rangs de l’armée malienne

| Par Jeune Afrique
Une patrouille malienne entre Kidal et Gao.

Une patrouille malienne entre Kidal et Gao. © AFP

Les récents combats à Kidal entre des groupes armés et l’armée malienne ont fait « une cinquantaine de morts » dans les rangs de cette dernière, a indiqué dimanche soir le ministre malien de la Défense. La ville de l’extrême nord-est du pays est désormais sous contrôle de ces rebelles touaregs.

Les affrontements des 17 et 21 mai à Kidal au Mali ont été particulièrement meurtriers. "Nous avons une cinquantaine de morts, malheureusement, et une quarantaine de blessés – 48 blessés. De l’autre côté, on ne connaît pas leur bilan, on sait qu’eux aussi ont eu des pertes", a déclaré le ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, sur la télévision publique ORTM captée à Dakar.

>> Lire aussi : Cessez-le-feu entre Bamako et les groupes armés contrôlant Kidal

(Avec AFP)

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte