Politique

Mauritanie : Noël Mamère s’excuse à nouveau auprès de Mohamed Ould Abdelaziz

| Par Jeune Afrique
Le député écologiste français Noël Mamère.

Le député écologiste français Noël Mamère. © AFP

Après avoir, en janvier 2013, qualifié Mohamed Ould Abdelaziz de « parrain de la drogue » dans l’émission 28 Minutes sur Arte, Noël Mamère joue l’apaisement.

Visé depuis mars 2013 par une plainte en diffamation, le député écologiste français Noël Mamère a présenté au président mauritanien des excuses en bonne et due forme. « Je comprends que vous attendiez de moi une démarche personnelle, écrit-il dans une lettre datée du 2 mai. En conséquence, je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour avoir tenu des propos publics qui ont pu porter atteinte à votre honneur et qui vous ont blessé. » En mars 2013, dans un communiqué publié sur le site de l’hebdomadaire mauritanien Le Calame, Mamère avait déjà nuancé ses propos. Et en mars 2014, dans les colonnes du même journal, il s’était dit prêt à s’excuser auprès du peuple mauritanien et de son président. La plainte en diffamation n’a pas été retirée mais, le jour de l’audience, le 13 mai, compte tenu des excuses présentées, les avocats d’Aziz se sont désistés. La procédure est désormais close.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte