Diplomatie

Experts de l’ONU assassinés en RDC : où est passée la liste de suspects transmise par les États-Unis à Kabila ?

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 19 février 2018 à 16h49
Montage photo de deux experts onusiens, Zaida Catalan et Michael Sharp, tués en mars 2017 au Kasaï, dans le centre de la RDC.

Montage photo de deux experts onusiens, Zaida Catalan et Michael Sharp, tués en mars 2017 au Kasaï, dans le centre de la RDC. © Bertil Ericson et Timo Mueller/AFP

La passe d’armes entre l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU et le ministre congolais des Affaires étrangères a mis en lumière un fait qu’ignorait les familles et proches des deux experts de l’ONU assassinés en mars 2017 : l’administration américaine dispose d’une liste de suspects, et elle l’a transmise aux autorités de la RDC.

Intervenant à New York le 12 février à propos de l’enquête sur l’assassinat de deux experts de l’ONU, l’Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catalan, en mars 2017 en République démocratique du Congo, Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, a exhorté Léonard She Okitundu, le ministre congolais des Affaires étrangères, à « demander à M. Kabila ce qu’il a fait de la liste » de suspects qu’elle lui avait remise.


>>> À LIRE – Élections, assassinat des experts de l’ONU… Ce qu’il faut retenir de la réunion sur la RDC à l’ONU


Stupeur des proches des victimes : ils savaient que le FBI avait enquêté en RDC, mais ignoraient qu’une liste avait été établie. Celle-ci a été remise à Joseph Kabila, le 27 octobre à Kinshasa, à la suite d’une rencontre à huis clos avec Haley.

Kabila a demandé qu’une copie lui soit transmise afin qu’il puisse prendre des mesures, mais rien n’a été fait

La diplomate américaine a « informé » le président congolais « de l’existence d’une liste d’individus impliqués dans l’assassinat, liste qui a fait l’objet de vérifications », précise un porte-parole de la mission américaine à l’ONU.

« Kabila a demandé qu’une copie de ce document lui soit transmise le soir même afin qu’il puisse prendre des mesures. Nous la lui avons donnée immédiatement. Mais rien n’a été fait. »

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer