Sport

Mondial 2014 : Marouane Fellaini, le Belge d’origine marocaine bourreau de l’Algérie

Marouane Fellaini mardi lors du match contre l'Algérie. © AFP

Le milieu de terrain belge d'origine marocaine Marouane Fellaini a inscrit mardi soir le but de l'égalisation, qui a libéré sa sélection face à l'Algérie, lors du premier match des Fennecs à la Coupe du monde au Brésil (2-1).

Le bourreau de l’Algérie aura donc été un joueur d’origine marocaine. En égalisant à 1-1 mardi 17 juin à la 70e minute du match entre les Fennecs et la Belgique, Marouane Fellaini a relancé son équipe en faisant douter les Fennecs, jusque là sur une bonne dynamique. Avant ce but du milieu de terrain de Manchester United – une magnifique tête sous la barre du portier algérien -, les diables rouges avaient été considérablement gênés par le bloc et la discipline des joueurs de Vahid Halilhodzic. Dix minutes après l’égalisation, Dries Mertens enterrait les espoirs de l’Algérie d’une puissante frappe dans la lucarne de Raïs M’Bolhi.

>> Lire le récit du match : L’Algérie s’incline face à la Belgique (1-2)

Pour Fellaini, c’est un peu une résurrection. Arrivé à Manchester dans les valises du coach écossais Davis Moyes, le milieu de terrain à la volumineuse coupe de cheveux a vécu une saison cauchemardesque. Acheté plus de 30 millions d’euros, il n’a jamais réussi à s’imposer chez les Diables rouge et a peu convaincu lors de ses rares apparitions. Le joueur belge pourrait d’ailleurs quitter le club mancunien à l’intersaison.

Né à Bruxelles le 22 novembre 1988 en Belgique de parents originaires de la ville de à Tanger, Marouane Fellaini aurait pourtant pu jouer pour les Lions de l’Atlas. Son père, Abdelatif Fellaini (qui fut gardien de but du Raja Casablanca et du Hassania d’Agadir) expliquait en 2008 qu’il "avait été appelé en sélection marocaine des moins de 20 ans pour préparer le Mondial 2005 de la catégorie. Il n’avait joué que vingt minutes d’un match amical et n’avait pas été sélectionné pour le Mondial. Ça l’a vexé". C’est ainsi que Fellaini a finalement décidé d’opter pour la sélection belge.

Un épisode qui est resté en travers de la gorge de nombreux Marocains. En novembre 2006, les équipes nationales espoirs des deux pays s’affrontaient en Belgique. Après le match, Fellaini a été insulté par des supporteurs marocains qui voulaient littéralement lui cracher dessus…

Voir notre page spéciale Mondial 2014 >>

Marouane Fellaini n’en garde pas moins de solides liens avec le Maroc, où il "retourne de temps en temps", confiait-t-il à l’Équipe en mars 2012.

Et son père de confirmer : "Toute sa famille vit au Maroc. J’ai huit frères et soeurs. Ma femme a une soeur et deux frères. Et ma soeur aînée a dix enfants. Nos enfants aiment aller au Maroc et n’oublient pas que leur sang est marocain. Mais après un mois, ils veulent revenir. Leurs amis, leurs habitudes sont ici. Ils sont Belges. Cela dit, nos coutumes sont restées marocaines. On mange marocain, on est musulman. À la maison, on parle marocain et français. On est bilingue".

>> Lire aussi : "L’exploit n’était pas loin", regrette Vahid Halilhodzic

_________________

Par Vincent DUHEM

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte