Politique

France : 1 mort et 28 interpellations après le match Algérie-Corée du Sud

Selon les autorités françaises, vingt-huit personnes ont été interpellées et cinq policiers légèrement blessés lors d’incidents dimanche en France à l’issue de la victoire de l’Algérie face à la Corée du Sud. Et un adolescent a été accidentellement tué à Mulhouse.

Par
Mis à jour le 24 juin 2014 à 09:46

À Marseille dimanche soir, les policiers ont essuyé quelques jets de projectiles et de pétards. © AFP

Si la fête des Algériens – première communauté immigrée en France avec plus d’un million de personnes – se passait sans incident majeur sur les Champs-Élysées et dans le quartier de Barbès à Paris après la victoire des Fennecs, le 22 juin, face à la Corée du Sud (4-2), des voitures et un autobus ont brûlé à Lyon (centre-est) et à Grenoble (sud-est) et des heurts ont été signalés à Marseille (sud).

Un adolescent de 16 ans qui fêtait la victoire algérienne a même été tué accidentellement lorsque le 4X4 dans lequel il se trouvait a fait une embardée dans un rond-point à Mulhouse (est) et s’est renversé. À Grenoble, entre 1 000 et 2 000 personnes ont fêté la victoire de l’Algérie, selon la police.

Neuf voitures et un autobus ont été brûlés, ainsi que quelques containers à poubelles dans la soirée. En outre, trois véhicules de police ont été endommagés par des jets de projectiles. Les forces de l’ordre ont procédé à 13 tirs de grenades lacrymogènes (contre 323 à Lyon) et 5 tirs de flash-ball. Des incidents ont aussi été signalés à Toulouse (sud-ouest) et à Besançon (est).

>> Lire aussi : Alger a fêté ses héros toute la nuit

Vigilance jeudi soir pour Russie-Algérie

Pour tenter de rétablir de l’ordre dans ces "rassemblements de joie" en France, la police a dû interpeller 28 personnes, surtout celles qui jetaient des projectiles sur les agents de l’ordre, blessant légèrement cinq policiers. "Les célébrations ont parfois été marquées par des débordements, toutefois limités à l’échelle d’un pays, même si certains n’ont pas été anodins", a déclaré Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Selon un communiqué de la préfecture du Rhône publié lundi, des affrontements ont opposé à Lyon les forces de l’ordre à plusieurs centaines de manifestants ainsi que dans la banlieue, à Vénissieux et à Vaulx-en-Velin. Ces incidents ont été à chaque fois rapidement maîtrisés par les forces de l’ordre qui ont été mobilisées en nombre.

À Vaulx-en-Velin, une vingtaine de personnes ont forcé les portes d’une supérette et dérobé de l’alcool, des clés USB, des casques audio et des consoles de jeux, selon les autorités. "Ces actes inadmissibles qui troublent l’ordre public seront poursuivis avec la plus extrême rigueur", a affirmé Jean-François Carenco, le préfet du Rhône.

"La préfecture et les forces de l’ordre seront particulièrement vigilantes jeudi soir, le 26 juin, lors du match Russie-Algérie, qualificatif pour les huitièmes de finale de la compétition", a averti la préfecture.

(Avec AFP)

>> Retrouvez toute l’actualité de la Coupe du monde sur notre page spéciale <<