Politique

Le Qatar veut construire la plus grande mosquée d’Europe à Barcelone

La façade des arènes que le projet qatari vise à transformer en mosquée monumentale. © Josep Lago/AFP

L'information ressemble à une énième rumeur sur l’impérialisme qatari : transformer les arènes monumentales de la deuxième ville espagnole en lieu de culte musulman gigantesque. Mais, cette fois, le projet semble près d'aboutir.

Le Qatar, via l’émir Cheick Tamim ben Hamad Al-Thani, voudrait construire la plus grande mosquée d’Europe à Barcelone, en lieu et place des Arènes monumentales, qui ont accueilli leur dernière corrida en 2011 après l’interdiction de la tauromachie en Catalogne. Depuis le 25 juin, l’information est relayée par la plupart des journaux espagnols, du gratuit 20 minutos, à El Païs en passant par El Mundo ou Publico. Habitué des vrais-faux projets annoncés par des médias enclins au "Qatar bashing", le richissime émirat, déjà sponsor principal de l’équipe de football Barça et bien implanté à travers la fondation Qatar-Catalogne, a cette fois un projet bien avancé.

Al Thani propose ainsi de consacrer 2,2 milliards d’euros pour le rachat du monument et l’aménagement des 10 000 m2 disponibles. Outre une mosquée de 40 000 places et son minaret qui pourrait atteindre 300 mètres de haut, les plans prévoieraient une école coranique de 300 étudiants, une salle de conférence, un musée d’art et d’histoire islamique, un centre d’investigation sur l’histoire d’Al-Andalus (partie du territoire ibérique qui fût sous domination musulmane), une bibliothèque, une salle de célébration des mariages, un restaurant et des locaux commerciaux.

L’approbation de la municipalité

Selon El Païs, qui cite Mowafak Kanfach, fondateur à Barcelone de la maison des livres arabes et fer de lance du projet, "une église catholique [de 200 places, NDLR] sera également construite sur les terrains adjacents à la mosquée". Pour Kanfach, qui se bat depuis 20 ans pour la construction d’une mosquée (il n’y en a aucune à Barcelone, les prières se déroulent principalement dans des locaux commerciaux), il s’agit de donner "de la dignité à la pratique religieuse". La Catalogne abrite la première communauté musulmane d’Espagne avec près de 500 000 croyants.

Où en sont les négociations ? El Païs affirme ainsi que la famille Balaña, actuelle propriétaire des arènes, aurait déjà donné son accord pour la vente. Resterait à obtenir l’approbation de la municipalité et le permis de construire. El Periodico cite pour sa part le maire de la ville, Xavier Trias : "(je n’ai) reçu aucun projet de construction de mosquée dans les anciennes arènes". Si cette mosquée était construite, elle deviendrait la troisième plus grande du monde, derrière La Mecque et Medine.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte