Santé

Comprendre l’explosion du marché du médicament sur le continent en trois infographies

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 18 janvier 2018 à 09h41
Conditionnement de médicaments aux laboratoires pharmaceutiques Adwya, en Tunisie.

Conditionnement de médicaments aux laboratoires pharmaceutiques Adwya, en Tunisie. © Ons Abid pour JA

Dans le dernier numéro de sa revue trimestrielle « Secteur privé & développement », Proparco s’intéresse au secteur du médicament en Afrique, un marché qui a quintuplé entre 2000 et 2012, et qui n’en a pas encore fini avec la croissance.

Quand il s’agit du marché du médicament en Afrique, le mot « croissance » est un euphémisme. C’est ce qu’a constaté Proparco, filiale de l’Agence française de développement, dans le dernier numéro de sa revue trimestrielle Secteur privé & développement, qui nous a permis de reproduire ici certains graphiques.

PRO-Revue N-¦28-FR-P18-Taille du marche¦ü

Cette forte progression, qui devrait se poursuivre dans les prochaines années, que l’on se base sur un scénario optimiste ou sur un scénario réaliste, ne doit pas cacher les profondes inégalités que recèle le continent en matière d’accès aux médicaments. Ainsi, une poignée de pays captent la grande majorité des dépenses du secteur, tandis que de nombreux pays sont confrontés à des problèmes d’accessibilité et de qualité des produits.

PRO-Revue N-¦28-FR-P18-Un marche¦ü pharmaceutique

Si le continent ne représente que 13 % de la population mondiale, il concentre 24 % de la morbidité mondiale, mais seulement 6 % des dépenses de santé et moins de 1 % de la production pharmaceutique mondiale.

 

PRO-Revue N-¦28-FR-P18-l'afrique dans le marche¦ü

 

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte