Société

Algérie : « Coach Vahid » dit adieu aux Fennecs

Mis à jour le 7 juillet 2014 à 12:57

Le coach bosniaque Vahid Halilhodzic a officialisé dimanche son départ de la sélection algérienne de football. Le Français Christian Gourcuff pourrait lui succéder.

L’appel du président Abdelaziz Bouteflika n’aura pas suffi. Sélectionneur de l’Algérie depuis 2011, Vahid Halilhodzic a officialisé son départ dimanche 6 juillet. "Je tiens à rendre hommage aux joueurs et aux membres des staffs technique, médical et administratif qui m’ont pleinement assisté tout au long de ma mission. Je tiens à associer au succès de l’équipe nationale, le formidable public algérien qui m’a soutenu dès le premier jour de mon arrivée et qui m’est resté fidèle. Je garderai à jamais le souvenir ému de l’accueil extraordinaire qui nous a été réservé au retour du mondial", écrit-t-il dans un communiqué publié sur le site de la Fédération algérienne de football (FAF).

>> Lire aussi : Les Africains ont-ils raté leur Coupe du monde ?

"Aujourd’hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l’attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix. Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la FAF", conclut-il.

Halilhodzic n’a pas manqué de tacler la presse algérienne avec qui il entretenait des relations très tendues : "Seule fausse note, que je tiens à relever, le comportement indélicat d’une certaine presse, pas toute heureusement, qui n’a pas cessé de stigmatiser, non seulement mon travail, mais s’en est pris à ma propre personne et à ma famille, ce que je n’oublierai et ne pardonnerai jamais".

>> Lire aussi : Vahid Halilhodzic, le coach qui a changé l’Algérie

Le sélectionneur bosniaque aura conduit les Fennecs en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Une performance historique à laquelle coach Vahid n’est pas étranger, tant il aura transmis sa rage et sa discipline à la sélection algérienne. Avec lui, les Fennecs auront été les chouchous du Mondial brésilien.

Les images le montrant saluant ses joueurs en pleurs après la défaite contre l’Allemagne resteront comme l’un des moments forts de la compétition.

Qui pour lui succéder ?

La page "coach Vahid" tournée, l’Algérie doit désormais se trouver un nouveau sélectionneur. Et pour la presse locale, pas de doute, il s’agira du Français Christian Gourcuff. Selon El Watan, l’ancien entraineur de Lorient devrait signer son contrat dans les prochains jours.

>> Lire aussi : À Alger, Le Drian plaide pour Gourcuff