Elections

Égypte : l’ex-Premier ministre Chafiq ne sera pas candidat à la présidentielle

Photo prise le 3 juin 2012 de l'ancien Premier ministre égyptien Ahmed Chafiq au cours d'une conférence presse au Caire. © MOHAMMED ABED/AFP

L'ancien Premier ministre égyptien Ahmed Chafiq a indiqué dimanche qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle prévue cette année, contrairement à ce qu'il avait annoncé fin novembre.

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, Ahmed Chafiq a affirmé qu’après son expulsion début décembre des Émirats arabes unis, où il était en exil, et son retour au Caire, il s’était « rendu compte » qu’il n’était « pas la meilleure personne » pour le poste.

Le fait d’avoir vécu aux Émirats arabes unis depuis 2012 ne « m’a peut-être pas permis de suivre attentivement ce qu’il se passait de nouveau (en Égypte), ses progrès et ses succès », a expliqué cet ex-Premier ministre de Hosni Moubarak, qui avait été nommé peu de temps avant la chute de ce dernier en 2011.

Candidat à l’élection présidentielle de 2012 et défait par l’islamiste Mohamed Morsi, Ahmed Chafiq avait ensuite dû faire face à la justice pour corruption. Acquitté, il s’était alors réfugié aux Émirats arabes unis.

L’actuel président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n’a pas encore officiellement annoncé son intention de briguer un second mandat.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte