Politique

RDC : Étienne Tshisekedi hospitalisé ?

| Par Jeune Afrique
Étienne Tshisekedi à Kinshasa, le 26 Novembre 2011.

Étienne Tshisekedi à Kinshasa, le 26 Novembre 2011. © Gwenn Dubourthoumieu pour J.A.

Étienne Tshisekedi aurait été secrètement évacué le 20 mai de Limete vers le centre hospitalier Monkole de Mont-Ngafula, à Kinshasa.

Figure historique de l’opposition congolaise et leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi, 82 ans, n’a pas été vu en public depuis près de six mois. Longtemps cloîtré dans sa résidence de Limete, à Kinshasa, Tshisekedi aurait été, selon nos informations, secrètement évacué le 20 mai vers le centre hospitalier Monkole de Mont-Ngafula, dans le sud-ouest de la capitale. Le "líder máximo", qui serait pour l’instant privé de l’usage de ses jambes, souffrirait des séquelles d’un second AVC (le premier, survenu il y a six ans, avait été suivi d’une longue convalescence en Afrique du Sud et en Belgique). Marthe, son épouse, et Félix, son fils, interdisent toute visite au malade, dont l’hospitalisation n’avait pas été annoncée aux militants de l’UDPS – en attendant, vraisemblablement, son retour à Limete.

>> À lire aussi : RDC : comment va Étienne Tshisekedi ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte