Politique

Irak : qui est Abou Bakr al-Baghdadi, le nouveau « calife » ?

| Écrit par Emeline Wuilbercq
Capture d'écran de son avis de recherche.

Capture d'écran de son avis de recherche. © DR

À la tête de l’État islamique, proclamé le 29 juin, l’énigmatique Abou Bakr al-Baghdadi s’impose comme le successeur d’Oussama Ben Laden et entend bien mener une guerre sainte en Irak et en Syrie. Présentation d’un « fantôme » sorti de l’ombre en dix points.

Si la guerre de l’islam était un jeu de cartes, Abou Bakr al-Baghdadi serait le joker. Discret, inattendu, inévitable. Le 29 juin, le chef de l’État islamique (EI) s’est auto-proclamé « calife » du monde musulman et a réclamé l’allégeance de tous les fidèles.

Mais qui est ce personnage secret qui, avant de révéler son visage au monde entier, était surnommé « le fantôme » ? Jeune Afrique vous propose de mieux cerner le « calife » Ibrahim en dix points.

Promenez votre souris au-dessus du portrait pour voir s’afficher les textes.

_____

Emeline Wuilbercq

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte