Politique

Irak : qui est Abou Bakr al-Baghdadi, le nouveau « calife » ?

Capture d'écran de son avis de recherche. © DR

À la tête de l'État islamique, proclamé le 29 juin, l'énigmatique Abou Bakr al-Baghdadi s'impose comme le successeur d'Oussama Ben Laden et entend bien mener une guerre sainte en Irak et en Syrie. Présentation d'un "fantôme" sorti de l'ombre en dix points.

Si la guerre de l’islam était un jeu de cartes, Abou Bakr al-Baghdadi serait le joker. Discret, inattendu, inévitable. Le 29 juin, le chef de l’État islamique (EI) s’est auto-proclamé "calife" du monde musulman et a réclamé l’allégeance de tous les fidèles.

Mais qui est ce personnage secret qui, avant de révéler son visage au monde entier, était surnommé "le fantôme" ? Jeune Afrique vous propose de mieux cerner le "calife" Ibrahim en dix points.

Promenez votre souris au-dessus du portrait pour voir s’afficher les textes.

_____

Emeline Wuilbercq

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte