Politique

Nigeria : une attaque de Boko Haram dans Nord-Est fait au moins 38 morts

Une attaque menée contre un village dans le nord-est du Nigeria par des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram a fait au moins 38 morts. Pris pour des insurgés, des villageois qui tentaient de fuir ont été bombardés par l’armée régulière.

Par
Mis à jour le 15 juillet 2014 à 09:44

Capture d’écran d’une vidéo diffusée par Boko Haram le 13 juillet 2014 montrant Abubakar Shekau. © AFP

C’est un nouveau drame qui s’est joué au Nigeria dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 juillet à Dille, dans le district d’Askira Uba, à 200 km de la capitale régionale de Maiduguri.

>> Lire aussi : Boko Haram revendique des attentats à Lagos et Abuja

Plusieurs dizaines d’hommes en armes – membres présumés du groupe islamiste Boko Haram – à bord de véhicules tout-terrain ou sur des motos ont donné l’assaut au village depuis la forêt voisine de Sambisa, où ils avaient installé leur campement.

"Nous avons perdu 38 personnes dans des attaques de Boko Haram et des bombardements de l’armée contre des habitants fuyant le village", a indiqué un témoin, Michael Umaru Jar.

Village incendié

Selon lui, les hommes armés sont arrivés dans la soirée du dimanche et ont ouvert le feu contre les villageois à l’aide de fusils, de grenades et d’explosifs.

Cet assaut a par ailleurs provoqué l’incendie de tout le village, dont trois églises, ont précisé les témoins.

Les attaques de Boko Haram, quasi-quotidiennes dans cette région, ont fait au moins 2 500 morts depuis le début de l’année.

(Avec AFP)