Société

Ebola en Afrique de l’Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l’épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600 morts.

Par
Mis à jour le 15 juillet 2014 à 14:23

Un patient souffrant d’Ebola dans un centre de MSF à Kampungu, en RDC. © AFP

Selon un dernier bilan communiqué mardi 15 juillet par l’Organisation mondiale de la santé, l’épidémie de fièvre Ebola a causé la mort de 603 personnes depuis février. La maladie a fait 68 morts entre les 8 et 12 juillet en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia, a précisé l’OMS.

>> Lire aussi : Ebola et l’Afrique, près de 40 ans d’épidémies

C’est en Sierra Leone que l’épidémie a été la plus meurtrière au cours des derniers jours, avec 52 morts dont la cause confirmée, probable ou suspectée est le virus de la fièvre hémorragique. S’y ajoutent 13 morts au Liberia et trois en Guinée selon le recensement de l’OMS sur la période du 8 au 12 juillet.

L’OMS a aussi indiqué mardi qu’elle essayait d’avoir "le soutien de personnes influentes et respectées" au sein des communautés des pays concernés, pour mieux expliquer aux populations les mesures de protection contre le virus.

>> Lire aussi : Cinq choses à savoir sur un tueur impitoyable

"On a toujours un niveau élevé de transmission du virus au sein des communautés", a ajouté le porte-parole de l’OMS, Daniel Epstein, au cours d’un briefing de l’ONU.

L’épidémie, la plus grave jamais attribuée au virus Ebola, a été au centre d’un sommet sanitaire il y a deux semaines à Accra, au Ghana.

(Avec AFP)