Politique

RDC : Kisangani privée d’eau potable et d’électricité depuis plusieurs jours

Une pirogue navigue sur le Fleuve Congo devant la cathédrale de Kisangani, capitale de la province orientale de la RDC, le 9 octobre 2014. © Gwenn Dubourthoumieu / Jeune Afrique

La ville de Kisangani, l'un des principaux centres urbains dans l'est de la République démocratique du Congo, subit une méga-panne d'eau et d'électricité depuis jeudi 9 novembre.

Située sur le fleuve Congo, l’ex-Stanleyville, qui compte quelque 600 000 habitants selon des chiffres de 2007 et peut-être le double aujourd’hui, a subi des pluies et une crue de la rivière Tshopo, avec une hausse d’eau de 13 cm en moins d’une journée le 9 novembre.

« La centrale a été inondée. La Société nationale d’électricité (SNEL) a été amenée à arrêter la production. Cela a causé l’interruption de la fourniture électrique et de l’eau courante aussi », a déclaré un responsable de la société publique.

Puits de fortune

« C’est depuis jeudi que la ville de Kisangani a connu une coupure d’eau et d’électricité. Depuis, nous puisons l’eau dans des puits de fortune. Vendredi soir, des sms nous ont été envoyés indiquant que la situation serait rétablie dans les 48 heures. La population se sent abandonnée par les dirigeants », témoigne un habitant, Antoine.

La SNEL a précisé que son directeur-adjoint était sur place pour accélérer le retour à un service normal.

La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) a mis à la disposition de la Regideso (distribution de l’eau courante) un groupe électrogène de 350 kva.

Selon la même source, le président congolais Joseph Kabila vient de mettre à la disposition de la province de la Tshopo trois groupes électrogènes, deux pour la Regideso et un pour l’hôpital général de Kisangani.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte