Diplomatie

Cemac : la Centrafrique annule les visas d’entrée sur son territoire

Drapeaux des pays membres de la Cemac au siège de l'organisation, à Bangui, en 2016

Drapeaux des pays membres de la Cemac au siège de l'organisation, à Bangui, en 2016 © Vincent Fournier/Jeune Afrique/JA

Après le Tchad début août, la Centrafrique vient à son tour de supprimer les visas d’entrée sur son territoire pour les ressortissants de la zone Cemac.

Une note circulaire, datée du 12 octobre et signée par le ministre des Affaires étrangères Charles-Armel Doubane, instaure en effet « la libre- circulation des ressortissants des six États membres de la Cemac », « en application des hautes instructions des chefs d’État contenues dans l’Acte Additionnel N°01/13-CEMAC-070U-CCE-SE du 25 juin 2013 ».

Les ressortissants des pays de la Cemac (Cameroun, Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée Équatoriale, Tchad) « détenteurs d’une pièce d’identité sécurisée en cours de validité » sont donc autorisés à entrer en Centrafrique à compter du 12 octobre 2017 sans visa d’entrée « pour tout séjour ne dépassant pas trois mois », détaille encore le texte.

Note circulaire instaurant libre circulation des ressortissants de la Cemac en Centrafrique.

Note circulaire instaurant libre circulation des ressortissants de la Cemac en Centrafrique. © Ministère des Affaires étrangères de Centrafrique.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte