Politique

Nigeria : une fillette de 10 ans arrêtée avec une ceinture d’explosifs à Katsina

Les autorités nigérianes ont annoncé mercredi l’arrestation d’une fillette de dix ans portant une ceinture d’explosifs à Katsina, dans le nord du pays. En moins d’une semaine, la ville voisine de Kano a été touchée par quatre attentats suicides menés par des femmes kamikazes.

Par
Mis à jour le 30 juillet 2014 à 20:33

Après un attentat à Kano, le 24 juillet 2014. © AFP

Il ne s’agit plus seulement de femmes, mais de fillettes. Mercredi 30 juillet, alors que quatre femmes kamikazes se sont fait exploser en moins d’une semaine à Kano (nord), le gouvernement a annoncé qu’une petite fille de dix ans avait été arrêtée avec une ceinture d’explosif autour de la taille dans la ville voisine de Katsina.

"Les forces de l’ordre ont arrêté mardi […] trois membres présumés de Boko Haram", dont "une fillette de 10 ans […] portant une ceinture d’explosifs", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du gouvernement, Mike Omeri.

Quatre femmes kamikazes en moins d’une semaine

Quelques heures avant cette annonce, un attentat suicide perpétré par une kamikaze avait tué six personnes à Kano, le quatrième mené par une femme en une semaine. "À environ 14h30 (17h30 heure française), une autre femme kamikaze s’est fait exploser avec un engin explosif improvisé à l’école polytechnique de l’État de Kano", a déclaré le porte-parole du gouvernement.

Selon Isyaku Adamu, un témoin, "une énorme explosion" a eu lieu au milieu d’étudiants rassemblés autour de panneaux d’affichage sur le campus d’une faculté de Kano, qui attendaient de s’enregistrer au Service national pour la jeunesse (NYSC).

(Avec AFP)