Vie des partis

RDC : l’opposant Ewanga, proche de Kamerhe, arrêté au lendemain d’un meeting à Kinshasa

| Par Jeune Afrique
Jean-Bertrand Ewanga, secrétaire général de l’UNC.

Jean-Bertrand Ewanga, secrétaire général de l'UNC. © DR

Sur le réseau social Twitter, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a annoncé mardi que son secrétaire général, Jean-Bertrand Ewanga, a été arrêté au lendemain d’un rassemblement contre une révision de la Constitution organisé le 4 août à Kinshasa.

le 4 août, lors du "meeting populaire" organisé par les partis d’opposition en RDC, il a appelé Joseph Kabila à "partir en 2016". Le lendemain matin, 5 août, le député d’opposition "Jean-Bertrand Ewanga, secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC), troisième parti d’opposition, a été arrêté à son domicile à Kinshasa", a alerté sur son compte Twitter Lydie Omanga, chargée de communication du parti de Vital Kamerhe, s’interrogeant sur le "respect de l’immunité parlementaire".

>> Lire aussi : "Kabila n’a plus d’autre option, il doit partir en 2016", selon Freddy Kita

Une fille du député Ewanga a confirmé à l’arrestation de son père. "On se dirige vers la Cour suprême de justice. C’est de là qu’on saura là où il est", a-t-elle expliqué.

Incitation à la haine

Des sources familiales ont également indiqué que "des agents de l’Agence nationale de renseignement sont arrivés chez le député vers 4 heures 30 locales, accompagnés des agents de la police". "Ils se sont introduits chez lui à 6 heures munis d’un mandat d’amener délivré par le procureur au motif d’incitation à la haine. Il a été conduit à un endroit non encore communiqué à sa famille", ont-elles précisé.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer