Économie

Le Camerounais Alain Nkontchou rejoint le conseil d’administration d’Ecobank

Ecobank a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs à son conseil d’administration, parmi lesquels le financier camerounais Alain Nkontchou et le banquier sud-africain Graham Dempster, directeur exécutif pour l’Afrique de Nedbank.

Par
Mis à jour le 5 décembre 2014 à 09:59

Alain Nkontchou est l’un des premiers Africains à se lancer sur les marchés de capitaux dans la City londonienne. DR

Le conseil d’administration Ecobank Transnational Incorporated (ETI), la société mère basée à Lomé du groupe bancaire panafricain Ecobank, réuni à Johannesburg le 3 décembre a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs.

Il s’agit de la Zambienne Dolika Banda, directrice régionale pour l’Afrique de l’institution de développement britannique CDC, de Graham Dempster, directeur exécutif pour l’Afrique de la banque sud-africaine Nedbankqui a acquis 20 % d’Ecobank en octobre dernier -, de Sheila Mmbijjewe, membre du comité de politique monétaire de la Banque centrale du Kenya et du financier camerounais Alain Nkontchou, associé directeur de la société de gestion d’actifs Enko Capital Management, basée à Londres et Johannesburg.

Lire aussi : 

Accord QNB-Ecobank : Mike Brown ne décolère pas

Portrait de famille : Les Nkontchou, quatre mousquetaires de la finance

Ecobank : par où la sortie de crise ?

Ecobank : le Nigérian Emmanuel Ikazoboh nommé président

Expérience

Dans son communiqué, ETI se félicite de l’arrivée de ces nouveaux administrateurs qui « apportent collectivement 120 ans d’expérience dans le secteur bancaire et la finance à la direction de la plus grande banque panafricaine du monde [sic] ».

Au cours de la réunion du 3 décembre, le conseil d’administration d’Ecobank a également approuvé la démission d’Hewett Benson, le représentant d’Asset Management Corporation of Nigeria (Amcon), la structure créée pour absorber les actifs toxiques de groupes bancaire nigérians en difficulté. Une sortie qui s’explique par la cession des actions d’Ecobank détenues par Amcon au groupe Qatar National Bank.

Ces nouvelles nominations – qui devront être ratifiées lors de l’Assemblée générale du groupe panafricaine prévue en juin 2015 – complètent la réorganisation du conseil d’administration d’Ecobank, ramené à 15 membres dont le mandat ne peut excéder neuf ans, conformément au Plan d’action de gouvernance approuvé en mars 2014.