Politique

Ebola : la Guinée-Bissau ferme ses frontières avec la Guinée

| Par Jeune Afrique
Le Premier ministre bissau guinéen, Domingos Simoes Pereira.

Le Premier ministre bissau guinéen, Domingos Simoes Pereira. © AFP

Les fermetures de frontière s’enchaînent en Afrique de l’Ouest. Mardi, c’est la Guinée-Bissau qui annonce fermer jusqu’à nouvel ses frontières Sud et Est avec la Guinée.

La Guinée-Bissau a décidé de fermer ses frontières avec la Guinée, l’un des trois pays les plus durement touchés par l’épidémie de virus Ebola, a annoncé mardi le Premier ministre Domingos Simoes Pereira.

« A la lumière des informations fournies par le ministre de la Santé, après une série de concertations, le gouvernement de Guinée-Bissau décide de fermer jusqu’à nouvel ordre ses frontières sud et est avec la Guinée-Conakry », a déclaré M. Pereira lors d’un point de presse.

>> Accédez à notre carte interactive sur 40 ans d’épidémies Ebola en Afrique en cliquant sur le visuel ci-dessous :

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte