Défense

Quel pays africain est le plus gros acheteur d’armes françaises ?

| Par
Démonstration de vol de l'avion Rafale.

Démonstration de vol de l'avion Rafale. © Bob Edme/AP/SIPA

L’industrie française de l’armement ne s’est jamais aussi bien portée. Et le continent africain y est pour quelque chose. Voici ce qu’il faut savoir, en infographie, sur les meilleurs clients de la France en Afrique.

« Du haut de ces pyramides, 2,7 milliards d’euros nous contemplent », aurait pu lancer François Hollande, paraphrasant quelque peu l’un de de ces prédécesseurs à la tête de la France, Napoléon Bonaparte. Entre 2012 et 2016, Paris a en effet vendu à l’Égypte près de trois milliards d’euros d’armes en tout genre, en particulier les fameux avions Rafale.

De quoi offrir, largement, la tête aux Égyptiens dans le classement des meilleurs acheteurs d’armes françaises africains que vient de publier le ministère de la Défense. Derrière eux, les Marocains et les Algériens sont loin, tout en faisant bonne figure, tandis que l’Afrique subsaharienne est plus en retrait. Le Sénégal a ainsi acheté 48 millions d’euros d’armes, devant le Gabon, 40 millions, le Burkina Faso, 33 millions, et l’Afrique du Sud, 29 millions.

 

De 2012 à 2016, l’Afrique aura acheté des armes à la France pour un montant de 3,939 milliards d’euros. Le continent est même en constante augmentation, grâce aux généreux efforts égyptiens, depuis 2012 puisqu’il a multiplié ses achats par 14. Une vraie mine d’or pour l’industrie française de l’armement.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte