Société

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l’école flottante de Makoko

L’architecte nigérian Kunlé Adeyemi a installé ses bureaux à Lagos et à Amsterdam. Sa réalisation la plus connue : la Makoko Floating School.

Mis à jour le 29 août 2014 à 15:34

Kundlé Adeyemi a construit une école flottante. © Rezze Bonna

Faire flotter une école, quelle idée ! Mais pour saugrenue qu’elle paraisse, c’est aujourd’hui une réalité qui permet à une centaine d’enfants de la communauté de Makoko, à Lagos, d’assister aux cours même quand les eaux montent.

Particulièrement au fait des problématiques environnementales et urbanistiques africaines, l’architecte nigérian Kunlé Adeyemi a créé la Makoko Floating School en réponse à un problème tangible : "Je ne me suis pas lancé avec une grande idée : j’essayais de résoudre un problème qu’avait la communauté. Puis j’ai compris que le problème que j’essayais de résoudre était celui de beaucoup de monde."

Diplômé de Lagos et Princeton

L’école flottante fonctionne en outre avec des panneaux solaires et permet la récupération des eaux de pluie. Âgé de 38 ans, Adeyemi est le fils d’un des premiers architectes nigérians. Né à Kaduna, dans le Nord, il est diplômé de l’université de Lagos et de celle de Princeton (États-Unis). Après avoir longtemps travaillé au côté de Rem Koolhaas au sein de l’Office for Metropolitan Architecture (OMA) des Pays-Bas, Adeyemi a créé son propre bureau, baptisé NLÉ, installé aussi à Amsterdam.

Ce qui n’empêche pas un fort intérêt intellectuel et académique pour les villes en développement du Sud, et en particulier Lagos. "Je suis constamment inspiré par les solutions que nous découvrons dans la vie quotidienne des villes en développement à travers le monde", écrivait-il en 2010.


L’école flottante de Makoko à Lagos. © Nlé